Aller à la barre d’outils

Viol collectif à Keur Massar : Deux agresseurs se relaient sur une jeune femme de 25 ans

L’insécurité est grandissante dans la banlieue dakaroise. En quittant chez elle, dimanche dernier, vers 5 heures du matin, M. T ne se doutait point qu’elle avait rendez-vous avec l’horreur. Caissière dans une boutique d’une station service à Mbao, M.T a vu sa vie de jeune fille basculer et emprunter les cauchemars juridiques. Agée de 25 ans, elle a été agressée par deux individus près de l’école unité 14 des Parcelles assainies de Keur Massar. Pis, les malfrats se sont relayés sur elle pour la violer sous la menace d’un couteau. Après avoir commis leur forfait, ils ont pris la poudre d’escampette.

En effet, dans cette zone, beaucoup de maisons sont inoccupées suite aux inondations. Et c’est d’autant plus dangereux que de jeunes garçons s’y activent dans la vente de chanvre indien, au vu et au su de tout le monde.

« Ils ont pris l’argent et le téléphone portable de M.T. Ils n’ont laissé sur place que sa boîte à maquillage. Avec un de ses frères et ses deux sœurs, nous sommes allés à l’hôpital de Pikine afin qu’on prenne soin d’elle », a expliqué un proche de la famille. Avant de poursuivre : « Mais, les médecins nous ont demandé d’aller dans un premier temps déposer une plainte à la gendarmerie de Keur Massar. Par la suite, nous nous sommes rendus à l’hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque pour l’établissement d’un certificat médical car nous devons également faire des analyses ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *