ActualitéInternationalSociété

Urgent : La Situation Politique actuelle inédite à Thies, comporte de graves conséquences quant à l’avenir de la Coalition BBY.

Il est très important d’attirer votre attention sur la situation pour que vous puissiez y remédier.Au soir du 25 Mars 2012, nous étions crédité de seulement 7% des suffrages sur le plan départemental. Après le déploiement des responsables sur la plan politico-social vinrent les Présidentielles de 2019 durant lesquelles, nous sortîmes avec 42% de voix. Ce score traduisait l’implication des responsables locaux dans le processus de reprise en main du grenier électoral qu’est ce département.Cependant, depuis l’avènement du mbourook-soow, nous assistons, impuissants, aux dégringolades électorales. D’où la nécessité d’un diagnostic profond sur cette impasse. Les leaders politiques du département et de la commune sont laissés en rade dans les choix que vous opérez. Cela les affaiblis et réduit leurs champs d’actions socio-politiques. Les militants et responsables quittent la coalition pour des partis de l’opposition. À cela s’ajoute une incompréhension profonde due à la nomination de gens qui, même aux dernières joutes électorales, militaient dans d’autres sensibilités de l’opposition.Le seul Ministre qu’a le département, dernier de l’ordre protocolaire, ne peut, politiquement faire tout le Job. Aucune instance n’est animée, encore moins organisée dans le parti, aussi bien dans le département que la commune. Les leaders, les vaillantes femmes du monde rurale, les Jeunes, les Cadres… Tous au chômage politique.Le plus hilarant dans cette situation est que Le seul Ministre Diatara Yankhoba, qui devait être à la hauteur de la tâche politique, ne travaille que pour son compte. Il est une source de division aussi bien dans le Rewmi que dans la coalition Bby par les faits d’un culte de la personnalité doublée d’une arrogance mal placée. La mobilisation, lors de votre précédent déplacement à l’école polytechnique est la dernière illustration de son égoïsme grandissant.L’Apr, dans le département et la ville de Thies, a besoin de responsabilités politiques pour ses leaders, afin de conserver le minimum restant pour la survie du parti. Nous en appelons à votre perspicacité, Excellence Mr le Président, pour une analyse froide de la situation, basée sur des informations crédibles, reflétant la réalité du Terrain.

Assane Mbaye, Responsable Politique Apr/ Thies

Agent Administratif à la Lonase.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *