UN SÉNÉGALAIS ET UN IVOIRIEN POIGNARDÉS À MORT DANS UN FOYER POUR MIGRANTS

Deux migrants d’origine sénégalaise et ivoirienne ont été mortellement blessés à l’arme blanche dans la nuit de lundi à mardi dans un centre d’accueil pour migrants en région parisienne et un suspect d’origine malienne a été interpellé, a-t-on appris de sources concordantes.
Peu avant 01H00 du matin, des effectifs de police sont intervenus pour une bagarre au sein de ce centre d’accueil, dans la commune de Ris-Orangis située au sud de Paris, a indiqué une source proche de l’enquête.

Un Sénégalais de 42 ans et un Ivoirien de 29 ans y ont été retrouvés blessés, selon une source policière. Le premier a été blessé au thorax et dans le dos dans sa chambre, le second à une cuisse, au dos et au thorax, dans la cour du foyer d’hébergement où l’a poursuivi son agresseur selon les premiers témoignages, a précisé à l’AFP la source proche de l’enquête.

Les victimes ont rapidement succombé à leurs blessures malgré l’intervention des secours. « L’arme du crime n’a pas été retrouvée » pour l’instant, selon cette même source. Sur la base d’un témoignage, un suspect, qui avait pris la fuite, a pu être localisé peu avant 03H00 locales (01h00 GMT), caché à proximité des lieux, a complété une autre source policière.

Blessé à une main, ce Malien de 35 ans a été interpellé sans incident par les forces de sécurité. Il était également hébergé dans le foyer, a précisé la direction de la structure.
Le suspect a déjà été condamné pour des faits de violence et a des « antécédents d’hospitalisation pour troubles psychiatriques », selon la source proche de l’enquête.
Il a été placé en garde à vue pour meurtre.

L’origine du différend reste pour l’instant inconnue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *