Thiès:Crise au centre hospitalier régional,Le chef du service Imagerie placé sous contrôle judiciaire, son coopérateur déféré

La crise à l’hôpital régional de Thiès s’accentue de jour en jour.  Le mouvement d’humeur d’une bonne partie du personnel bloque le fonctionnement de l’hôpital régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès depuis plusieurs semaines déjà. A l’origine de la crise, un acte de redéploiement pris par le Dr Ndiassé Ndiaye chef du service Orl, Dr Ndiassé Ndiaye, contre le major dudit service.

Une mesure que dénonce le Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale (Sutsas), qui a porté le combat contre la décision jugée arbitraire. Accusé d’être à l’origine de ce blocage, Dr Ndiassé Ndiaye a contre attaqué en accusant ses détracteurs de malversation et de diffamation. A cet effet, informe L’AS, qu’il a déposé une plainte auprès du procureur de la République. Et l’enquête effectuée par la brigade de recherches de la Gendarmerie a débouché sur la mise sous contrôle judiciaire de Dr Mohamed Mbodj, chef du service Imagerie de l’hôpital.

« L’Hôpital regorge de compétences. Mais les médecins sont mis au second plan et certains malades casquent fort pour être opérés avant les autres », dit-le Dr Ndiassé Ndiaye. En Orl, souligne-t-il, « des gens paient régulièrement depuis 8 mois pour se faire opérer et ils viennent de Touba et de partout grâce à la bonne réputation de l’hôpita »l.

« Là où l’opération coûte à Dakar entre 300 000 et 400 000 Fcfa, elle revient à 125 000 Fcfa au centre hospitalier régional de Thiès. Cette lenteur est due au fait que qu’il existe à Thiès 25 chirurgiens pour 4 salles d’intervention, ce qui veut dire qu’il faut faire la queue.Pour éviter la corruption au niveau de l’Orl, je ne touche ps à la liste des malades à programmer. Celle-ci est placée sous le responsabilité du major », soutient-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *