Aller à la barre d’outils

RIPOSTE CONTRE LA RECRUDESCENCE DES CAS COMMUNAUTAIRES À THIÈS Abdoulaye Dièye de «Siggi Jotna» lance une «Grande offensive» pour soutenir son leader Macky

Dans le cadre de la lutte contre le covid-19, le président du mouvement citoyen « Siggi Jotna », Abdoulaye Dièye, toujours au chevetdes couches vulnérables de Thiès, joue un rôle déterminant pour accompagner le chef de l’Etat dans la politique de résilience destinée à endiguer pandémie et atténuer ses effets, surtout économiques. Ce week-end, il a procédé au lancement des « Vacances Utiles de SIGGI JOTNA ». Une manière pour sa jeunessed’entrer en action pour davantage barrer la route au coronavirus.

C’est à travers un concept appelé « Les Vacances Utiles de sIGGI JOTNA » (VUs) que la jeunesse du mouvement citoyen dirigé par Abdoulaye dieye compte jouer sa partition dans la riposte contre la recrudescence des cas communautaires. Pour dérouler les activités de VUs, cette jeunesse s’engage avec abnégation à « sensibiliser les populations sur les mesures barrières contre le covid19 pour une réduction des cas communautaires, distribuer 5000 masques, organiser une campagne de reboisement (500 arbres sont plantés) et une journée de don de sang (200 poches de sang sont mises à la disposition de la banque de sang) ».

Auparavant, au cours d’une cérémonie de distribution d’aide aux couches vulnérables, le président du Mouvement citoyen « siggi Jotna » a fait bénéficier au Centre de promotion et de réinsertion sociale des handicapés moteurs de Mbour-2, de « 20 sacs de riz, 5 cartons d’huile, 4 cartons de savons, 4 cartons Madar, 1 carton de gel hydroalcoolique, une enveloppe financière de 100.000 francs ». A l’association « Form-Educ » des handicapés moteurs-sV, M. Abdoulaye dièye a offert « 60 sacs de riz, 15 cartons d’huile, 10 cartons d’eau de Javel, 10 cartons de savons, 2 cartons de gel hydroalcoolique ». Quant à l’association des sourds-muets, elle a reçu « 20 sacs de riz, 5 cartons d’huile, 3 cartons d’eau de Javel, 3 cartons de savon, 1 carton de gel hydroalcoolique » tandis que la Maison des aveugles de Keur baye Moussa de Médina Falla eu droit quant à elle à « 20 sacs de riz, 5 cartons d’huile, 3 cartons d’eau de Javel, 3 cartons de savons, 1 carton de gel hydroalcoolique et une enveloppe de 100.000 FCFA ».

Aussi, au début du mois béni de Ramadan dernier intervenu en pleine pandémie, Abdoulaye dièye n’avait pas dérogé à la traditionnelle « aide » en denrées alimentaires de première nécessité offertes aux ménages vulnérables de la vielle-aux-deux-gares. Avec l’appui de ses partenaires, il avait remis onze tonnes de riz de qualité, 72 cartons d’huile de 5 litres, 150 grosses de sucre, 15 cartons de café (360 pièces), 10 cartons de dattes (240 pièces), 10 cartons de détergents et 1000 masques, aux familles démunies. Autant d’actes de générosité qui font dire à beaucoup de Thiessois, qu’ « ici, le président Macky Sall, en termes de traduction de sa vision en actes concrets sur le terrain, peut s’estimer heureux d’avoir au sein de sa famille politique un jeune leader qui applique à la lettre ses directives, dans le domaine du social en particulier ».

Un engagement en phase avec la vision du président Macky Sall

dans la plus totale discrétion, le très poli président du mouvement citoyen « siggi Jotna », Abdoulaye dièye, vient en aide en permanence à de nombreux ménages vulnérables de la capitale du Rail, avec l’appui de ses partenaires, à travers une « Grande offensive » menée en parfaite harmonie avec l’initiative du président Macky sall. « Nous remercions le Chef de l’Etat et son Gouvernement d’avoir initié le Plan de solidarité pour accompagner les populations », confie le jeune leader thiessois. Poursuivant, il indique que « même si le coronavirus a impacté tous les secteurs d’activités, notre mouvement défend les politiques du président Macky Sall. Notre dénominateur commun, c’est le développement de Thiès et notre devoir, c’est d’accompagner les populations ». En tout cas, de nombreux Thiessois apprécient la « pédagogie très salutaire » du président de « siggi Jotna », à travers une démarche qui se démarque d’une « certaine façon de faire » d’autres leaders politique locaux. Lesquels ne seraient rien d’autre que des « affairistes maitres dans la ‘’pure farce’’, dans ‘’l’intoxication’’ et ne s’intéressent aux militants qu’à l’approche des échéances électorales.

Comme nous l’ont dit nos interlocuteurs, « l’homme politique Abdoulaye dieye, très poli, loin d’être arrogant et prétentieux, refusant toujours de se faire caresser dans le sens du poil par des laudateurs et larbins payés sur commande, est toujours au contact direct des populations. Il leur tient un discours franc et sincère ». Les « actes positifs » de ce digne fils de Thiès dans le domaine social sont salués par les populations à travers les quatre coins de la ville, dans les maisons, les lieux de culte, au sein de toutes les couches. des « actes positifs » qu’il pose régulièrement à travers les financements octroyés aux associations religieuses et aux groupements des femmes, l’emploi des jeunes, l’accompagnement de la jeunesse à travers des subventions, entre autres.

En tout cas, dans la cité du Rail, ils ne se comptent plus les Thiessois qui se disent « fiers » qui de ce « jeune leader très utile pour la cité, sensible aux préoccupations des concitoyennes et concitoyens, ce dans la plus totale discrétion. Un fils sur qui le Cayor fonde d’immenses espoirs pour avoir suffisamment donné la preuve de son amour pour sa ville, de sa loyauté au président Macky sall. Un leader, surtout, qui a ouvert sa porte et tendu la main à tous.

Cheikh CAMARA, Le Témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *