Riposte contre la Covid-19 : Antoine Félix Diome exige le port obligatoire du masque et fait annuler les fêtes de fin d’année

Les mesures sont tombées. La hausse des nouveaux cas de Covid-19 a finalement fait réagir le ministère de l’Intérieur. «Afin de limiter la propagation de la pandémie de la Covid-19 et en application des arrêtés n°024066 et n°024068 du 5 octobre 2020, le ministre de l’Intérieur tient à rappeler aux populations que les mesures suivantes restent en vigueur», a indiqué Antoine Félix Antoine Diome dans un communiqué reçu ce jeudi 10 décembre.
Le premier flic du pays d’exiger ainsi le port obligatoire du masque de protection dans les lieux publics et privés, à savoir les services de l’Administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport public.
De plus, il a signé l’interdiction de tout type de rassemblement dans les lieux comme les plages, les terrains de sport, les espaces publics et les salles de spectacle.
«Toute violation de ces mesures sera punie par les peines prévues par les lois et règlements en vigueur», a averti le ministre de l’Intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *