Religion : Le Daara de Coki se défend

 » Le Daara de coki qui a une dimension internationale n’est mêlé ni de prêt ni de loin à  cette histoire » c’est la première réaction du chef de village de coki, Cheikh Diop, suite aux rumeurs  de l’histoire des talibés au Daara de Ndiagne.  En effet, le film des atrocités subies par ces talibés ont été attribués dans un premier temps, au Daara de coki. Selon le chef de village ceux qui ont véhiculé une telle information, ne réussiront jamais  à tenir la réputation de ce temple du savoir où 4700 pensionnaires apprennent le Coran. À coki , nous enseignons le Coran. L’éducation des enfants revient à leurs parents.

Thierno Ababacar Hanne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *