Aller à la barre d’outils

Platini placé en garde à vue pour corruption sur la Coupe du monde au Qatar

l’ancien patron de l’UEFA Michel Platini a été placé mardi en garde à vue dans le cadre de l’enquête française pour corruption sur les conditions d’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Convoqué pour être entendu comme témoin dans le cadre d’une enquête diligentée par le parquet national financier (PNF) « visant des faits présumés de corruption active et passive de personne n’exerçant pas de fonction publique » dans le cadre de l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Platini a finalement été placé en garde à vue.

Le déjeuner à l’Elysée de tous les soupçons

La justice française entend notamment faire toute la lumière sur un déjeuner organisé le 23 novembre 2010 à l’Elysée, une dizaine de jours avant l’attribution surprise du Mondial 2022 au Qatar. Y avaient assisté Platini, Nicolas Sarkozy, l’émir du Qatar Tamim Ben Hamad Al Thani , le cheikh Hamad Ben Jassem, alors Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l’émirat, mais aussi Sophie Dion, conseillère chargée des sports de l’ancien président de la République également placée en garde à vue, et Claude Guéant, ex-secrétaire général de l’Elysée auditionné mardi sous le statut de « suspect libre », précise Le Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *