Aller à la barre d’outils

Palais de justice de Dakar: 20 de travaux forcés requis contre un boulanger pour avoir tué son patron

Un substitut du tribunal des flagrants délits a requis hier 20 ans de travaux forcés contre Mamadou Seck, boulanger de profession, poursuivi le meurtre Cheikh Thiaw, gérant de la boulangerie.

Selon le quotidien « L’As », l’affaire remonte à 2015, à la suite d’une petite altercation. Depuis ce jour, le gérant et son employé ne se sont plus parlés. Un jour, Cheikh Thiaw a demandé à Mamadou Seck de faire du pain sans sel. Ce dernier lui opposa une fin de recevoir. Une petite dispute s’en est suivie avant qu’ils n’en viennent aux mains. Au cours de l’accrochage, Mamadou Seck a asséné un coup de couteau à son vis-à-vis. Lequel s’est affaissé gisant dans une mare de sang. Il a été évacué à l’hôpital où il a rendu l’âme. Alertée, la Brigade de Keur Massar est venue interpeller Seck.

Devant la barre hier, l’accusé a nié les faits. « On ne se parlait pas depuis 3 mois. Un jour, il m’a accusé de vol. Quelques jours après, il m’a demandé de faire du pain sans sel et j’ai refusé. Il m’a insulté. J’ai riposté, le couteau en main pour me protéger. Si je n’avais pas couru, il allait me tuer. Les témoins ne disent pas la vérité », se justifie-t-il.

Dans son réquisitoire, le procureur estime que le meurtrier a pris la fuite après son coup. Sur ces faits, le parquetier requiert 20 ans de prison ferme. Le verdict a été renvoyé au 21 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *