OPÉRATION DE SÉCURISATION À OUEST FOIRE ET AUX ALENTOURS DE L’AÉROPORT LSS 269 personnes interpellées par la gendarmerie

La légion de gendarmerie ouest a encore conduit samedi, de 06 heures à 09 heures du matin, une vaste opération de sécurisation. Cette fois-ci, la descente a été menée dans le secteur de ouest foire et des abords de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (Lss). Cette opération, rentrant dans le cadre de l’intensification des activités opérationnelles de la légion de gendarmerie ouest, visait à lutter contre la criminalité et la délinquance qui sévit aux abords du mur de l’aéroport Lss, allant du cimetière Saint Lazare à ouest foire, vers le rond-point Philipe Maguiléne Senghor. Sous ce rapport, 380 personnels relevant des unités territoriales et mobiles ont été engagés dans cette opération d’assainissement dont l’objectif était de mettre un terme à l’occupation irrégulière du domaine aéroportuaire, au trafic de chanvre indien ainsi qu’aux agressions dans le secteur.
D’autres unités spécialisées de la gendarmerie ont aussi pris part à cette opération. Il s’agit de la Légion de gendarmerie d’intervention (Lgi), du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (Gign) et du Groupe cynophile de la gendarmerie (Cynogroupe).
Ainsi, 269 personnes de diverses nationalités dont 69 femmes ont été interpellées. Dans ce lot,10 personnes ont été arrêtées pour détention et usage de chanvre indien ; 4 pour détention d’armes blanches et 1 pour outrage et rébellion à un agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions.
Un lot important de matériels d’effraction et des armes blanches servant pour les agressions, 13 cornets de chanvre indien, 06 téléphones, un faux billet de 10.000 Fcfa ainsi qu’un poste radio Uhf talkie-walkie de marque Baofeng ont été saisis. 459.000 francs Cfa ont été perçus au titre des amendes forfaitaires. « De telles opérations vont se poursuivre sur l’ensemble de la circonscription de la gendarmerie nationale afin de veiller au bon ordre et contribuer à ramener durablement un climat de sécurité auprès des populations », renseigne la gendarmerie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *