Mondial-2002 : « Le Sénégal avait marabouté la France » (Emmanuel Petit)

Le 31 mai 2002, à Séoul, le Sénégal affrontait, en match d’ouverture de la coupe du monde de football, la France, championne du monde en titre.

Les Lions de la Téranga, qui disputaient leur première phase finale, font tomber les Bleus grâce à un but de Pape Bouba Diop en première mi-temps.

Le défenseur français Emmanuel Petit, qui remonte le temps, a le sentiment, juste après la fin du match, d’avoir été victimes des « sorciers sénégalais ».

«Les marabouts ont contribué (éclats de rires). Je vais vous raconter une anecdote : un an avant la coupe du monde en Corée, je suis sur une plage en France. Je vois un vendeur à la sauvette qui vient me voir et que je connaissais. (…) Il me regarde sérieusement et me dit : «tu sais la coupe du monde qui se joue dans un an la France va jouer le Sénégal et va perdre par un but à zéro, parce que nos marabouts sont très puissants au Sénégal. Vous allez voir. (…) ça m’est venu à l’esprit et je me suis dit peut-être que la France a été maraboutée», a-t-il déclaré dans un entretien avec Record.

Il ajoute : «On a eu beaucoup de malchance dans ce match. On a tapé les poteaux et la barre transversale plusieurs fois. Il ne manquait que ce but.»

SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *