Aller à la barre d’outils

Meurtre de Khady Diouf à Thiès Le jeune marabout baye Fall, Serigne Cheikh Assane Modou Fall a avoué son crime

Le fils du frère du khalife de « Keur Faye Ndoye », une famille maraboutique Baye fall basée au quartier Médina Fall, Serigne Cheikh Assane Modou Fall, a avoué avoir tué l’adolescente Khady Diouf après l’avoir engrossée. Le petit marabout et deux autres complices ont été arrêtés ce lundi par le commissariat central de Thiès suite à la découverte du corps sans vie de Khady Diouf. La jeune fille a été sauvagement tuée dans la soirée du samedi 14 au dimanche 15 mars 2020. Un meurtre qui remet sur le tapis la lancinante question du grand banditisme qui sévit dans le populeux quartier de Médina Fall, à Thiès

C’est à Keur saïb Ndoye, une bourgade nichée à l’extrémité du populeux quartier de Médina fall, dans la commune de Thiès-Nord, que le corps sans vie de la jeune fille de 16 ans, Khady diouf, a été retrouvé par des noctambules, aux environs de minuit, le soir des faits. Le corps sans vie de la défunte, identifiée un instant plus tard, était là, abandonné non loin des rails, aux abords de la route menant au dit vil-l age. Un village situé lui-même derrière l’hôpital psychiatrique « Dalal xél », sur la route de Tivaouane. fille de Mor diouf et Adjia thiané, la défunte ne vivait pas avec ses parents biologiques depuis leur divorce. elle avait été confiée par sa mère, depuis l’âge de sept ans, à une de ses tantes, la dame awa Ndiaye habitant à Tally Boubess, près du lieu dit « ténou Mame diarra » (le puits de Mame diarra). au moment de sa découverte, le corps ne portait aucune blessure. seulement, on pouvait en apercevoir quelques épaisses couches de sable sur certaines parties. selon nos sources, deux des copines de la victime, entendues par la police, auraient révélé que Khady diouf a quitté le domicile familial le jour des faits, accompagnée par deux garçons, qui l’ont conduite chez un jeune marabout.

Lesquels seraient donc les trois derniers individus à être en contact avec elle, avant sa mort. Les mêmes sources font état de fortes présomptions qui pèsent sur ces « mis en cause » qui ont été d’ailleurs entendus dans les locaux du commissariat central de Thiès. selon nos sources, le jeune marabout aurait reconnu avoir tué Khady diouf. dans ses confessions face aux limiers, il aurait également reconnu être l’auteur de la grossesse de Khady diouf qu’il avait l’intention d’épouser, selon ses dires. Les parents de Khady diouf, inconsolables, auraient soutenu que leur fille aurait été l’objet, un jour,de « viol » de la part du jeune marabout. Toujours est-il que la nuit du meurtre, le jeune guide religieux avait envoyé deux de ses chambellans lui emmener Khady diouf, qui était en train de suivre un téléfilm. hélas, elle serait morte d’étranglement, selon certaines sources. Awa Ndiaye, sa mère adoptive, confie que « Khady était même plus importante que la prunelle de mes yeux. Elle était mon soutien et je la préférais à mes propres enfants. Après être restée jusque tard dans la nuit du samedi au dimanche dernier, sans qu’elle ne soit rentrée à la maison, je me suis rendue auprès de son petit ami, qui n’est autre que le fils d’un grand marabout du quartier, pour y voir plus clair ». Un dossier à suivre…

Cheikh CAMARA, Correspondant permanent à Thiès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *