« Maîtresse d’un homme marié »: Le verdict du Cnra est tombé

Avertissement pour la 2STV. Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a réagi à la plainte de l’Ong Jamra contre le téléfilm « Maîtresse d’un homme marié ». Le gendarme de l’audiovisuel met en demeure la 2Stv, diffuseur de la série « Maîtresse d’un Homme marié ». La plainte fait référence à des scènes obscènes diffusées dans l’épisode le 27 mai 2019. Voici le communiqué du Cnra

 

  • Vu la Constitution ;
  • Vu la loi n°2006-04 du 4 janvier 2006 portant création du CNRA ;
  • Vu le Cahier des charges applicable aux titulaires d’une autorisation de diffusion de programmes de télévision privée de droit sénégalais ;
  • Vu l’épisode du téléfilm «Maîtresse d’un homme marié diffusé le 27 mai 2019 ;
  • Considérant la non prise en compte des remarques du Collège du CNRA contenues dans la décision n° 0001 du 29 mars 2019 ordonnant la révision du contenu du téléfilm ;

Après en avoir délibéré, en sa séance du 31 mai 2019 ;

MET EN DEMEURE LA 2STV :

  • de veiller à ce que les propos, comportements et images jugés indécents, obscènes ou injurieux  ainsi que les scènes de grande violence ou susceptibles de nuire à la préservation des identités culturelles ne soient plus diffusés ;
  • de se conformer scrupuleusement à la note de service signée par la Directrice Générale de la 2STV et transmise au CNRA, enjoignant la responsable des programmes à veiller sur le contenu de la série « Maîtresse d’un homme marié » et à faire procéder à un remontage chaque fois que des séquences susceptibles de heurter la sensibilité des concitoyens sont notées.

Le non-respect de cette mise en demeure expose la 2STV aux sanctions prévues par la loi n° 2006-04 du 4 janvier 2006.

La présente décision prend effet à compter de sa notification. Elle sera enregistrée, notifiée et publiée partout où besoin sera

Pour l’Assemblée du CNRA
Le Président

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *