Aller à la barre d’outils

Vedette du Mardi : MADAME NDEYE TICKE NDIAYE DIOP MINISTRE DE L’ECONOMIE NUMÉRIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS

Son engagement politique aux cotés du Président Macky Sall découle d’un long processus« Thiès a besoin d’une nouvelle équipe dirigeante composée de gens compétents, aptes à faire face à Idrissa Seck. C’est ce qu’a compris le président Macky Sall qui semble avoir pris conscience de la tromperie dont il est l’objet de la part d’une certaine catégorie de leaders locaux qui ont fini d’imposer leur loi sur le terrain alors qu’ils ne pèsent rien sur la balance électorale ». Ce sentiment largement partagé dans la cité du rail en dit sur le leadership incarné au niveau local par l’ex Directeur général de l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM), Madame Ndèye Tické Ndiaye Diop, devenue Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications dans le Gouvernement de Macky 2.

A Thiès, beaucoup pensent que « l’attelage gouvernemental est constitué de gens qui jouent un rôle de premier plan dans la réalisation des objectifs du président Sall, ayant connu des succès retentissants partout où ils passent, faisant l’unanimité autour de leurs compétences ». Et de se rappeler la manière dont l’ex Directeur général de l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM), Madame Ndèye Tické Ndiaye Diop, a battu campagne à la présidentielle du 24 février 2019. En déroulant des stratégies de lutte qui étaient déterminantes dans la rude bataille du Rail. Le Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications ayant toujours pensé que « Thiès doit avoir une stratégie spécifique par rapport à beaucoup de chose, et surtout au contexte actuel, pour faire face convenablement à l’adversaire principal Idrissa Seck.

Il faut absolument qu’on soit solidaire, qu’il ait de la cohésion, il nous faut être plus soudés, harmoniser nos démarches». La responsable politique à Thiès-Ouest, voisine du Président du parti Rewmi, Idrissa Seck, toujours « aux cotés des populations », ayant aussi toujours été « l’avocate des femmes, les Thiessoises en particulier », pense que c’est un « devoir » et même une « obligation » pour les dames ayant certaines responsabilités de « porter la voix des femmes ». Elle dit « l’avoir toujours fait » et promet de « continuer dans cette voie ». Madame Ndèye Tické Ndiaye Diop, femme très modérée, cultivée, à la fois modeste et sociable, s’est singularisée dans la ville aux-deux-gares par ses « nombreuses réalisations sociales, le financement des femmes, ses investissements humains, le soutien constant aux femmes de son quartier Cité Ousmane Ngom, aux équipes de football, ses opérations de reboisement, ses randonnées pédestres. On se rappelle que c’est dans une effervescence indescriptible que la campagne électorale pour les dernières législatives s’était déroulée dans la cité du rail. Les responsables politiques avaient beaucoup rivalisé d’adresse dans la mobilisation des troupes. Une ville où l’enjeu est tel qu’il est difficile d'énumérer, au juste, le nombre de camps, de groupes (mouvements de soutien).

Les femmes de la mouvance présidentielle, elles, déterminées à jouer leur partition dans cette campagne, depuis le début, sonneront la mobilisation. De braves dames qui, toujours, appellent à l’unité des forces pour le triomphe de leur coalition. Le ton, depuis le démarrage de cette campagne législative, avait été donné par le Secrétaire général du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime de l’époque, Madame Ndeye Tické Ndiaye Diop, alors présidente de la commission des femmes du comité électoral de la commune Thiès-ouest de Benno Bokk Yakaar. La responsable APR à Thiès-Ouest, à travers une « Yendu » (déjeuner) qu’elle avait initiée toute la journée durant à la permanence de l’AFP, avait invité ses « sœurs » à conjuguer leurs forces pour accompagner les investis du département de Thiès, qui font surtout confiance aux femmes. « J’ai jugé nécessaire d’inviter mes sœurs à un déjeuner pour qu’on puisse partager, nous rapprocher et profiter de l’occasion pour ensemble dégager une stratégie commune de campagne, avec un plan d’action qui n’enlèvera en rien la possibilité, pour chaque leader, de son coté, de descendre sur le terrain, comme nous l’a instruit le président Macky Sall lors de l’audience qu’il avait accordée aux responsables politiques de Thiès, de faire beaucoup de proximité », avait soutenu Ndèye Tické Ndiaye, selon qui, « Thiès doit avoir une stratégie spécifique par rapport à beaucoup de chose, et surtout au contexte actuel, pour faire face convenablement à l’adversaire principal Idrissa Seck. Il faut absolument qu’on soit solidaire, qu’il ait de la cohésion, il nous faut être plus soudés, harmoniser nos démarches. J’invite mes frères et sœurs de la coalition à aller dans le sens de la cohésion. Il nous faut impérativement être majoritaire à l’Assemblée nationale ».

Le Secrétaire général du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime demandera à tous les sénégalais, à toutes les sénégalaises, de « s’unir autour de l’essentiel et faire en sorte qu’autour du Président de la République le PSE soit une réalité ». Et l’avocate des femmes de faire dans la « proximité » pour « être aux cotés des populations » comme elle reconnait l’avoir d’ailleurs toujours fait dans le « développement ». L’engagement politique de Ndèye Tické Ndiaye aux cotés du Président Macky Sall découle
d’un long processus. D’abord, de par son expérience professionnelle au service de son pays pendant plusieurs années. S’y ajoute « l’ambition du Président Macky Sall de faire du Sénégal un pays émergent ». Aussi son souci d’améliorer le vécu quotidien de tous les sénégalais ». Et Madame Ndiaye Tické Diop de penser que fort de tout cela, elle ne pouvait ne pas décider d’« accompagner Macky Sall dans son œuvre de tous les jours ». Aussi, dans le cadre du « contexte actuel qui milite en faveur du développement de nos terroirs », de décider de l’accompagner à Thiès. Seulement, précise la responsable politique, « je me dois de contribuer à ma façon, avec mon style, mais dans le cadre de la discipline du parti, à l’œuvre colossal et aux chantiers, sur le terrain, pour que le Sénégal soit émergent et que la ville de Thiès fasse partie des terroirs les plus émergents du pays ». En excluant la « politique politicienne » de sa démarche, Ndeye Tické Ndiaye Diop fait toujours en sorte que « tout acte » qu’elle pose s’inscrive dans le cadre du « développement ». Rappelons que le week-end dernier, à Thiès, le Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications a mobilisé tout Thiès, dans la dynamique de « l’acte citoyen » posé par le Président Macky Sall, pour « Un Sénégal Propre » à travers le « Cleaning day ».

Carrefour Medias 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *