Luttre: Dr Alioune Sarr « C’est notre argent qui entre dans la lutte et non le contraire ».

Alioune Sarr a été récemment reconduit à la tête du Comité national de gestion (CNG) de la lutte sénégalaise il a fait des révélations sur l’argent prélevé sur les cachets des lutteurs.

Dr Sarr de révéler : « Il faut savoir qu’aucun promoteur n’a déclaré plus de 40 millions au Cng. Tout ce que nous faisons est basé sur des textes. En signant leurs contrats, les lutteurs savent bien ce que disent les textes. Et si après combat, ils reviennent pour réclamer clémence, où ira la lutte ? »

Le président du CNG, très souvent sous le feu nourri des critiques, d’en rajouter une couche : « Tout ce que nous prenons sur les lutteurs est utilisé dans la lutte. Il faut aussi que les gens sachent que cet argent ne fait pas vivre le Cng et son bureau. C’est notre argent qui entre dans la lutte et non le contraire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *