Louga: Les maîtres coraniques défoncent les portes du tribunal réclamant sans délai la libération immédiate et sans effet du « marabout »

Louga, dès que le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour le 4 décembre prochain, les populations qui s’étaient regroupées devant le palais de justice, ont défoncé la porte du tribunal réclamant sans délai la libération immédiate et sans effet du « marabout ».

Actuellement, le climat est très tendu au tribunal de Grande instance de Louga. Pour rappel, le parquet demande deux (2) ans de prison dont deux (2) mois ferme, contre ces prévenus placés sous mandat de dépôt depuis lundi après que la gendarmerie de Koki a retrouvé des enfants enchaînés dans le Daara de Ndiagne.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *