Aller à la barre d’outils

LE TRAIN DU GIR RATE SON DÉPART DANS LA CAPITALE DU RAIL

«Monsieur le Président, ils vous trompent à Thiès» !

L’échec patent par lequel s’est soldé le démarrage, ce dimanche 8 Décembre, à Thiès, de la tournée nationale initiée par le Groupe d’Informations Républicain (GIR) dirigé par le Directeur des Domaines, M. Mame Boye Diao, pour sensibiliser les sénégalais sur « Les
Réalisations du Président Macky Sall », en dit long sur la « tromperie dont est l’objet, à Thiès en particulier, le Président de l’Alliance Pour la République (APR), ce de la part de leaders qui ne pèsent rien sur la balance électorale ». Dans la cité du Rail, il s’agit plus précisément
d’« une minorité arrogante et impopulaire, le coordonnateur départemental de la coalition Benno Bokk Yakaar, le ministre-directeur de
cabinet du président de la République, Dr Augustin Tine, le maire de la ville de Thiès Talla Sylla  le député Abdou Mbow, le ministre Abdou Fall, le directeur de cabinet Demba Diouf, l’honorable député  Maimouna Sène Mamadou Lamine Aicha Fall  le directeur général de l’Anamo et président du mouvement « Geum sa Bopp »,
Maodo Malick Mbaye, lesquels ont fini de montrer leurs limites en conduisant le parti sur la base de la complaisance et du copinage ». Pour simplement dire que « Le président Macky Sall est trompé à Thiès par des gens qui ne sont pas dans la vraie politique, mais plutôt dans la ruse, le clientélisme mal placé, ce à travers une démarche qui a fini de transformer la capitale du rail en un ‘’gagne-pain’’ pour nombre de politiciens professionnels ».
Ce Dimanche 8 Décembre 2019, Thiès a eu vraiment honte. Pas la moindre mobilisation au cours de cette manifestation à laquelle ont pris part le Ministre Directeur cabinet du Président de la République, Monsieur Augustin TINE, le Ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement M. Oumar YOUM, le Ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’Artisanat, M. Dame DIOP, le Ministre de léquité territoriale et du développement communautaire Mr Mansour Faye, Monsieur Cheikh DIOP, Coordonnateur du PUDC, l’honorable député Abdou MBOW, le Maire de la ville de Thiès Mr Talla Sylla, entre autres. Dans une petite tente à moitié remplie, avec beaucoup de chaises
vides, les panélistes se sont épanchés sur des thématiques intéressantes autour de : « Enjeux et Perspective pour la région de Thiès dans les projets Infra-structurels de la Phase 2 du PSE », « Impacts du PUDC et du Promoville dans le développement socio-économique de THIES », « Politique d’emploi du Président Macky SALL, Thiès une place de choix ». Encore une fois, se doit-on de s’offusquer de « la profonde léthargie dans laquelle sombre la coalition Benno Bokk Yakaar à Thiès depuis la présidentielle du 24 février dernière, entretenue par l’hypocrisie des lieutenants du Chef de l’Etat d’ici, des moins que rien qui sont ministres, députés, directeurs nationaux et Pca de société, et ne s’occupent que de leur aisance et celle de leurs familles. Le Président Macky Sall est trompé à Thiès, une zone secouée par la ‘’désunion’’, la ‘’pléthore de clans’’, un ‘’manque de considération
réciproque’’ entre leaders, et de ces derniers à l’égard surtout des mouvements de soutien qui sont marginalisés ». Que de désolation face à cette « profonde léthargie malgré tous les postes de responsabilités attribués aux fils de Thiès, des leaders qui peinent à mobiliser, plus soucieuses de créer des structures à leur dévotion que de taire leurs egos, se rassembler et conduire le camp présidentiel vers à la victoire ».
Une fois encore, doit-on reconnaître qu’à Thiès la victoire du candidat de la coalition ‘’Idy 2019’’, Idrissa Seck, a été favorisée par l’hypocrisie des lieutenants du Chef de l’Etat dans la zone. « À Thiès le Président Macky Sall n’a pas un problème de bilan puisqu’il a fait plus que
l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, dans le département, non plus il ne se pose pas au niveau de la ville un souci de ressources financières ou logistiques parce qu’il en a assez donné. Mais le germe de son échec réside dans l’absence de ressources humaines compétentes ».

 Carrefour Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *