LE PRÉSUMÉ MILITAIRE BRAQUEUR SE CONFESSE « JE DEVAIS BAPTISER MON FILS »

« J’ai planifié ce braquage parce que je devais baptiser mon enfant ce 1er avril ». D’après le journal, le militaire présumé braqueur a soutenu qu’il avait perdu le sommeil, faute de revenues financières pour honorer ce rendez-vous important.

Il a révélé qu’il perçoit un salaire de 135 mille francs CFA et qu’il est étranglé par un prêt bancaire qui lui coûte 45 mille francs CFA, défalquée mensuellement de son salaire. Face à cette situation intenable et la célébration imminente du baptême de son enfant, il a choisi de commettre ce braquage. 
Pour sa part, Lamine Sagna a soutenu s’être rendu dans cette banque sur invitation de son ami Abdoulaye Dia. Lequel lui a demandé de l’accompagner pour rendre visite à une tante. Sauf que, d’après toujours la même source, il va se perdre dans ses déclarations en révélant que c’est lui-même qui a emprunté le scooter qui a servi à la commission du braquage. Et a aussi confié que c’est Abdoulaye Dia qui a amené le pistolet dont il ignore la provenance. Sagna a nié s’être acharné sur la caissière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *