Le décret « Polémique » de Macky

Alors que les supputations vont bon train sur le découpage du littoral après le scandale réveillé par Barthélémy Dias, maire de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur, le chef de l’Etat Macky Sall a signé, mercredi dernier, un décret conférant aux préfets et sous-préfets la prérogative d’accorder des autorisations de construire, si les maires refusent d’apposer leurs signatures.

De ce fait, le président de la République transfère un pouvoir dévolu au maire de signer les autorisations de construire à l’administration déconcentrée.

Un acte «illégal !», constate Cheikh Sadibou Sèye, chercheur en gouvernance publique, contacté par Seneweb. Il soutient qu’aux termes de l’article 319 de la loi portant Code général des collectivités territoriales, les communes ont la compétence de délivrer «des autorisations de construire à l’exception de celles délivrées par le ministre chargé de l’Urbanisme».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *