La vérité sur les 65 millions détournés a l’APS

près avoir créé une avalanche de problèmes à l’Agence de presse sénégalaise (Aps), désobéi à son ministre de tutelle, renvoyé, puis brutalisé des agents et refusé de déférer à la convocation de la Section Recherches de Colobane, le directeur général de ladite Agence a convaincu plus d’un qu’il a encore gardé une carte dans sa manche

Du nouveau sur l’affaire des 65 millions Fcfa détournés à l’Agence de presse sénégalaise. SourceA reparle de cette affaire pour laquelle le directeur général Thierno Birahm Fall a déposé une plainte contre ses employés.

Le journal, qui a enquêté autour de ce présumé détournement, révèle que cette somme, qui représente les fonds pour la couverture médiatique de la campagne présidentielle de février 2019, a été répartie  entre les 62 permanents dont le directeur général, les 23 pigistes et les 14 contractuels de l’Agence. Les journalistes et techniciens ont reçu, chacun, 25.000 Fcfa par jour, durant les 21 jours de campagne, soit 525.000 Fcfa par personne. Les correspondants régionaux,  ont reçu, individuellement, 575.000 Fcfa, les rédacteurs en chef  735.000 Fcfa, chacun, les coordonnateurs et les secrétaires généraux de l’Aps,  850.000 francs chacun. Le DG, Thierno Birahim Fall, a reçu, via des virements, 5.700.000 Fcfa, soit dix plus que les permanents. Le reliquat des 9.170.000 Fcfa a été utilisé pour les besoins de l’assurance-maladie.

Rewmi.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *