La position du ministre de l’Éducation nationale :Sur l’affaire Jeanne d’Arc

Dans un communiqué que nous vous proposons ci-dessous in extenso, le ministre de l’Éducation, Mamadou Talla, désapprouve manifestement la décision de l’institution Saint Jeanne d’Arc de ne plus admettre en son sein, à partir de la prochaine rentrée, des élèves voilées. Invoquant la Constitution et la loi d’orientation 91-22 du 30 janvier 1991, le ministre rejette toutes les formes de discrimination basées sur l’origine, la race, le s**e et la religion. Et s’engage à prendre “toutes les dispositions pour (…) une application stricte des lois et règlements en vigueur, en relation avec les Inspecteurs d’académie”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *