Aller à la barre d’outils

La colère presidentielle sur le manque de générosité des responsables de la SEN de l’APR, l’arbre qui cache la forêt de misère des militants à la base, selon Lamine Ngom.

Suite à la déclaration du Président à l’endroit des membres du Secrétariat exécutif national (SEN) de l’APR dont il a fustigé l’attitude par rapport à leur manque de générosité envers le parti qui leur a tout donné, le Responsable des jeunes dudit parti à Thies, Lamine Ngom est monté au créneau pour soutenir les dires présidentiels.

Dans une déclaration qui nous est parvenue le jeune apériste fustige ce manque de générosité des responsables du parti au pouvoir, allant plus loin, il soutient que si des autorités, inconnues dans un passé récent des sénégalais,  à qui le Président a tout donné, ne sont pas en mesure d’être à jour de leur cotisation pour le fonctionnement de notre formation politique, comment ces gens pourraient aider les militants à la base dans le cadre du fonctionnement normal du parti au niveau local.

Ce défaut de cotisation n’est, selon lui,  que la forêt qui cache la misère dans laquelle baignent les militants à la base. Ces derniers font face à une absence totale d’assistance, un manque de soutien sans équivoque, une innaccessibilité tant décriée de la part des responsables de notre parti qui ont fini de laisser l’apr sans animation et sans activité.

D’après Lamine Ngom,  cette situation est d’autant plus dramatique, que beaucoup de responsables prennent leur position actuelle comme un mérite personnel et ont tendance à faire preuve d’un certain mépris à l’endroit des militants ou pire les déconsidèrent sans autre forme de procès. Ils oublient souvent qu’au delà de leurs potentiels certes avérés et le décret présidentiel, ils doivent leurs postes au militant de base et à la politique donc tout l’intérêt qu’ils ont d’assister les camarades et de participer au financement des activités du parti.

Pour finir, le jeune responsable de l’APR de Thies appelle ses aînés à plus de solidarité et d’entre aide à l’endroit des militants au niveau local. Il pense aussi que le manque d’entrain de certains responsables est dû à leur longévité au sommet de l’état et qu’un remaniement serait la bienvenue et ferait descendre sur terre beaucoup de gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *