Kaolack : 1 tonne et demie de chanvre Indien et 245 400 Euros saisis par la Brigade commerciale des Douanes de Keur-Ayib

Une importante quantité de produits prohibés a été saisie dans la nuit du 03 au 04 mai dernier par la brigade commercialede Keur-Ayib, Subdivision de Kaolack, Région douanière du Centre. Il s’agit de 1400KG de chanvre indien. La drogue  était conditionnée en blocs plastifiés et dissimulés dans des sacs de foins entreposés dans la chambre froide de la camionnette, renseigne un communiqué du bureau des relations publiques et de la communication de la direction générale des douanes.
La contre-valeur totale de la marchandise prohibée est évaluée à 168 000 000 de francs CFA selon le texte parcouru par Seneweb. Au cours cette opération, un individu a été appréhendé et mis aux arrêts. Auparavant, une autre saisie de 500 KG de yamba a été opérée par la même unité, renseigne le communiqué.
Dans la même subdivision, mardi dernier, la brigade mobile de Guinguinéo a intercepté 240 KG de chanvre indien transportés à bord d’une charrette aux environs de 06 h du matin à hauteur de Thiakho-Maty dans la commune de Latmingué, ajoute la même source, précisant que la contre-valeur de la drogue est estimée à 19 200 000 F CFA.
Auparavant, cette même brigade a procédé à une saisie de  faux billets de  banque à bord d’un bus de transport en provenance de Diaobé pour Dakar, répartis comme suit : 2276 billets de 100£ et 89 billets de 200£ .
Toujours selon le communiqué, une demi- tonne de médicaments a été saisie  à Warang par la brigade des douanes  hautes mers lundi dernier aux environs de 21 heures. Cette saisie porte sur 27 cartons de médicaments composés de comprimés multivitamines, de comprimés « para+diclo sodique », de chlophénira mines, de chlorpheniramine maleate et de flacons « philco para 100ml » avec dispositif d’accrochage pour perfusion. La marchandise était conditionnée en colis emballés avec du plastique. La valeur des médicaments est estimée à 80 000 000 F CFA sur le marché intérieur.
L’administration des douanes, dans ledit communiqué, réaffirme sa ferme détermination à combattre le trafic illicite sous tous ses formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *