JOURNÉE DE NETTOIEMENT ABDOULAYE DIEYE : L’Homme Propre

C’est avec bravoure, dans une fierté qui se passe de commentaire, que les vaillants militants du dynamique Mouvement «Siggi Jotna» se sont distingués, ce samedi 4 janvier
2020, à Thiès, au démarrage du «Cleaning day», une initiative du Président de la République pour un «Sénégal propre».
L’Homme tient à sa «Thiès propre». Simplement parce qu’il incarne l’Hygiène et la Propreté au sens large des mots. Intègre, Honnête, Sincère, Crédible, Humble, Irréprochable, Correct, Loyal, Véridique, Constant, Juste. Abdoulaye Dieye, les Thiessois ne le diront jamais assez, est incontestablement un «Exemple de Probité». De «Droiture» !!! De «Franchise» !!! De «Discrétion» !!! De «Simplicité» !!! Dans sa ville natale, Thiès, l’Homme est donc peint sous les traits d’un «Citoyen Propre», donc au sens propre comme figuré. Que de vertus, donc, chez cet illustre fils du Diankhène, qui pense devoir appeler « toute la population, sans parti pris, sans coloration politique, à se rejoindre à nous, autour d’une véritable conjugaison des efforts, afin d’adhérer à la vision du Chef de l’Etat, le Président de tous les sénégalais, pour rendre propre le pays ».

Une opportunité pour M. Dieye, revenant sur l’enjeu que doit constituer l’adhésion de la population à cet appel à la citoyenneté, de s’adresser à la population en ces termes : « Aujourd’hui est un jour spécial, parce que le Président Macky Sall a lancé un appel pour un ‘’Sénégal propre’’, donc, je pense que toute la population sénégalaise, en particulier la population Thiessoise, doit être impliquée. L’hygiène publique est l’affaire de tous. Je lance donc un appel à toutes le couches de la population, les Asc, les Associations de quartier, les Réseaux communautaires, toutes les forces vives de la cité qui s’activent autour du développement, à prendre davantage conscience du fait que le développement puise sa source dans l’hygiène et la propreté ». «L’Homme de l’Emergence» à Thiès, admiré pour son
« excellent travail » dans la ville aux-deux-gares, n’invite-t-il pas les une et les autres à « venir se joindre à nous », parce que, pense-t-il, « aujourd’hui tout le monde doit adhérer à cet acte de citoyenneté ».

Convaincu qu’« un corps sain ne peut se mouvoir que dans un environnement sain », ce à l’instar du cadre de vie des grands pays qui se sont développés en mettant l’accent sur l’hygiène publique et la propreté, Abdoulaye Dieye de rassurer :  « Nous du Mouvement ‘’Siggi Jotna’’, en ce qui nous concerne, nous allons pérenniser cet acte mensuellement pour apporter notre pierre à l’édification d’un Thiès propre, parce que la cité du Rail nous appartient tous. Personne ne viendra nettoyer notre ville à notre place ». Conscient du fait que « sans propreté la personne n’aura pas un bon cadre de vie », le leader du Mouvement «Siggi Jotna», un Homme de parole expéditif dans sa réponse à la demande sociale des Thiessois, ce à travers une «diplomatie sociale » hautement ressentie, des « actes
positifs » régulièrement posés dans différents domaines, d’appeler les autorités étatiques à « déployer les moyens nécessaires pour apporter certaines mesures d’accompagnement et de suivi », d’autant que, se veut-il d’avis, « quand on nettoie, il faudrait aussi, après, se débarrasser des ordures ». Et de penser que « la population doit se sentir à l’aise de pouvoir nettoyer convenablement ». 

Cheikh Camara 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *