INVITATION DE YANKHOBA DIATTARA AU PDS ET À BOKK GISS-GISS POUR REJOINDRE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE

Les Thiessois font recours à la vAR pour confondre le ministre des Télécoms !

 

Beaucoup d’habitants de la cité du Rail suite à l’appel de l’actuel ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, au Parti démocratique sénégalais (Pds) du président Abdoulaye Wade et Bokk Giss-Giss de Pape Diop à rejoindre le pouvoir.

Beaucoup de Thiessois se disent « très sincèrement désolés de la classe politique, politicienne même, sénégalaise ». « A entendre le 1er vice-président du conseil départemental de Thiès parler — Ndlr, nommé ministre lors du dernier remaniement —, nous avons l’impression que Macky Sall vient d’accéder au pouvoir maintenant seulement ». Pape Amadou Sall, cadre du Parti socialiste à Thiès et petit-fils de Cheikh El Hadj Ahmadou Barro Ndiéguene, rappelle, en parlant des gens du parti Rewmi, qu’« eux, ils étaient membres fondateurs de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), ils ont claqué la porte pour des raisons bidon, se sont opposés à Macky Sall de la manière la plus farouche possible et, aujourd’hui, 9 ans après, ils reviennent pour nous tenir ce genre de discours ». Comme lui, des citoyens de la ville auxdeux-gares disent ne plus s’y retrouver dans ces retournements de vestes et d’alliances. « Très sincèrement, nous sommes désolés et déçus par toute cette classe de politiciens professionnels. Il y a sérieusement problème, parce que ce que le ministre Yankhoba Diattara dit du Parti démocratique sénégalais et de Bokk Giss-Giss, mais c’est ce que lui et ses ‘’frères’’ et ‘’sœurs’’ de parti ont fait depuis qu’ils étaient sortis de la coalition présidentielle ». Pape Amadou Sall rappelle qu’« ils avaient même traité les ministres Pape Diouf et Oumar Guèye de traîtres. Aussi le maire Talla Sylla, au niveau local, lorsqu’il a rejoint le président Macky Sall, ils l’ont traité de traître », et aujourd’hui, s’offusque-t-il, « parce qu’ils ont rejoint le camp présidentiel, ils ne sont pas, eux, des traîtres, mais plutôt des patriotes ». Dans ce méli-mélo, il n’est donc pas rare d’entendre des Thiessois demander : « aidez-nous à comprendre ».

Diattara à Talla Sylla : « Vous êtes un pion de Macky Sall pour ternir l’image d’Idrissa Seck »

L’on se rappelle que lorsque l’édile de la ville de Thiès, Talla Sylla, ex- patron de la « Jeunesse pour l’Alternance », président d’honneur de l’Alliance Jëf Jël et leader du Mouvement citoyen « Fal Askann Wi », qui se définit comme « n’étant ni le pouvoir ni l’opposition, mais l’autre position, à savoir la voie du peuple sénégalais », lorsque Talla Sulla, donc, avait renoncé à sa candidature à la présidentielle de 2019 pour soutenir Macky Sall, Yankhoba Diattara et ses « frères » de parti l’avaient taxé de « pion sous les ordres du président Macky Sall qui lui a donné mandat pour déstabiliser Idrissa Seck, pour ternir son image. » L’actuel ministre de l’Économie numérique soutenait que « Talla Sylla a déjà vendu Thiès au Président Macky Sall. Il cherche, en vain, à ternir l’image du leader de Rewmi, mais il est trop petit pour y parvenir ». A l’homme politique — Talla Sylla — qui faisait comprendre que « mon devoir de premier magistrat de cette ville est de défendre Thiès, et pour ce faire, je renonce à ma candidature à la présidentielle de 2019 pour soutenir le président Macky Sall », le secrétaire national chargé de la vie politique de Rewmi répondait : « vous êtes un ‘’mercenaire’’ qui ne sait plus où donner de la tête, un cadavre politique qui a vendu son âme au diable, un ‘’traître pursang’’ dépourvu de moralité ». Ce même « diable » que Yankhoba Diattara et son patron Idrissa Seck viennent de rejoindre tout en ne manquant aucune occasion, désormais, pour chanter ses louanges !

Cheikh CAMARA LE TEMOIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *