Aller à la barre d’outils

Interdite de Magal: Les premiers mots de Sokhna Aïda

Sokhna Aida Diallo interdite de célébrer de Magal à Ngabou a réagi. Précision : l’audio (ci-dessous) n’est pas authentique. En réaction à son interdiction d’organiser des festivités à Ngabou lors du grand magal de Touba, la veuve de Cheikh Béthio Thioune aurait demandé à ses disciples de garder le silence. « Def lène pat bi (gardez le silence) », aurai-t-elle suggéré. Mais, selon son entourage, il n’en est rien. L’audio dont il est question date de 2019, suite à la fatwa du Khalife des mourides, Serigne Mountakha Mbacké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *