Il tente de “coucher” avec une chèvre

Après avoir attrapé la bête, il la ligote, l’isole discrètement dans une salle de classe où il l’enferme en introduisant un morceau de tissu dans sa gueule pour l’empêcher de crier.
Le présumé zoophile guette la rue pour voir s’il n’est pas épié. Il retourne à la salle de classe où il avait enfermé la chèvre mais la bête avait disparu.
Il ressort de la salle de classe et tombe sur un groupe de jeunes mendiants et les accuse d’avoir détaché “sa” chèvre. Il s’est mis à les violenter, mais ces derniers seront secourus par des passants.
Arrêté et conduit à la police, Guèye fait un aveu cocasse : “J’avais enfermé la chèvre parce que je voulais m’accoupler avec elle. D’ailleurs, je suis coutumier des faits”, a-t-il déclaré.
Jugé hier, le tribunal l’a déclaré coupable du délit de vol. Le délit de zoophilie n’a pas été retenu contre lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *