https://carrefourmedias.com/rapport-armp-macky-sall-menace-les-epingles/

Les travailleurs de la Sénégalaise des eaux (SDE), entament leur second jour de grève ce mardi, qui devrait se poursuivre jusqu’à mercredi après le mot d’ordre de 72 heures, décrété lundi. La rencontre entre le ministre de l’Eau et de l’assainissement, Serigne Mbaye Thiam et les grévistes, hier, n’a pas permis de faire bouger les lignes.

Alors que les travailleurs de la SDE réclament 15% des parts de la nouvelle société en charge de la gestion de l’eau, l’Etat indique qu’il ne peut pas dépasser 10%. Des parts que les travailleurs de la SDE devraient se partager avec ceux de l’ONAS et de la Soness.
Une solution qui ne semble pas agréer les grévistes, qui ont annoncé qu’ils vont d’abord rendre compte à leur base avant de savoir la suite à donner à leur action. De son côté, l’Etat prévoit de rediscuter avec les travailleurs de l’ONAS et la Soness pour arrondir les angles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *