Gamou Diacksao 2020 : Serigne Touba et Mame Maodo de retour parmi nous

Cette quarantième édition du grand Gamou de Diacksao restera éternellement un beau souvenir au Sénégal. Se rappelant de la fraternité qui liait le fondateur du mouridisme, cheikh Ahmadou Bamba et le père de Mame Abdoul Aziz Dabakh, Cheikh seydyl Hadji Malick, le coordinateur du Gamou de Diacksao, Serigne sidy Ahmed Sy a dédié cette édition au khalif Général des mourides, Serigne montakha Mbacké. 

Un parrainage qui a été l’objet d’un grand engagement des talibés mourides d’une manière extraordinaire. D’aucuns se sont portés volontaire pour se charger de la distribution d’eaux, boissons, café Touba, et même des fruits pour mettre à l’aise les fidèles. D’autres, étant des héros en chansons des khasaïdes ont émû le public à travers les écrits de khadim Rassoul.

Cette cérémonie a aussi accueilli la forte délégation de Serigne Mountakha Mbacké dirigée par Sergine Abdou Samad Mbacké. À travers, cette belle rencontre, les petits-fils de Maodo et Bamba invitent aux fidèles d’éviter les divergences d’opinions sur les sujets de Tarikha. 

Revenant sur le choix du parrain, le khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour a fait de beaux témoignages sur Serigne Mountakha. « Même si on ne se voit pas régulièrement, je peux dire que Serigne Mountakha est un Homme spécial. » Nous dit le khalife général des Tidianes.

 Cet événement vient encore de nous rappeler l’histoire et la liaison qu’il y a toujours existé entre les deux chefs religieux qui ont contribué dans l’islam au Sénégal.

Thierno Ababacar Hanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *