Facebook accuse Israel d’ingérence dans les élections au Sénégal

Au total 265 comptes Facebook et Instagram ont été supprimés jeudi, y compris. Ils comprennent des pages Facebook, groupes et évènements. Facebook indique qu’ils étaient impliqués dans ce qu’il appelle un “comportement inauthentique coordonné”, une manière pour la géante des réseaux sociaux de qualifier l’interférence dans les élections et autres formes de manipulation publique au moyen des nouvelles.

Facebook cite la compagnie israélienne Archimedes Group comme étant à la base d’une activité déstabilisatrice, qui concernait particulièrement des pays d’Afrique de l’Ouest comme le Nigéria, le Togo, le Niger et le Sénégal.

En outre, d’autres pays africains à l’instar de l’Angola, la Tunisie ainsi que des pays de l’extrême Orient-asiatique ou d’Amérique latine étaient également visés.

Facebook a indiqué qu’Archimedes group visait dans les pays susmentionnés à influer sur les processus électoraux et l’environnement politique. La devise dudit group présenté comme une sorte de consultant marketing pour des médias sociaux en ligne, serait de « remporter les élections à travers le monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *