Aller à la barre d’outils

ETHIOPIANS AIRLINES : UN NOUVEAU CRASH DU BOEING 737 ÉVITÉ DE JUSTESSE À L’AIBD

Un drame évité de justesse. Le réacteur droit du Boeing 767-300 de la compagnie Ethiopians Airlines, a explosé au décollage de l’aéroport international Blaise Diagne. Le vol ET 908 devait partir en direction d’Addis Abeba avec escale à Bamako.

Selon des témoignages obtenus par Emedia.sn, l’avion ne pouvait plus prendre de la hauteur après l’explosion. L’équipe de pilotage a dû manœuvrer avec beaucoup de difficultés pour enfin réussir à poser l’avion au sol, avec une grande panique à bord. Une fois au sol, les Sapeurs pompiers ont rejoint l’appareil mais « ont eu dû mal à maitriser les dégâts car n’ayant visiblement pas le matériel adéquat », s’est inquiété un des passagers. Il y avait environ 75 passagers à bord, nous signale-t-on.

« Nous avons entendu un gros bruit et d’un coup, il y a eu de la fumée dans la cabine, témoigne-t-il. A cet instant, l’avion ne prenait plus de hauteur. Le commandant a ensuite manœuvré pour se poser à nouveau au sol mais il avait du mal à joindre la tour de contrôle. C’est au bout d’une dizaine de minutes qu’il a enfin réussi à atterrir, et même là, les secours ont peiné avant d’éteindre l’incendie. »

Certains des 75 passagers commencent déjà à s’organiser pour attaquer Ethiopians Airlines en justice, estimant que l’appareil était vieux, avec beaucoup de dysfonctionnements, notamment une porte qui se fermait difficilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *