Aller à la barre d’outils

ENVIRONNEMENT : Visite «Tape-à-l’œil» du Ministre Abdou Karim Sall à Tivaouane et Ndiassane

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Monsieur Abdou Karim Sall, en tournée dans le département de Tivaouane, ce vendredi 14 août 2020, dans le cadre de la campagne de reboisement, agit de sorte à «vouloir obliger» le Chef de l’Etat, dont il voudrait certainement bien honorer l’appel demandant aux Sénégalais de reboiser et de lutter contre la déforestation, à percevoir que : « Je suis sur le terrain, je travaille, j’ai le moral….. »

C’est, dirait-on, conscient du fait que c’en est fini de lui à la tête du Ministère de l’Environnement, que le Ministre Abdou Karim Sall, dans une comédie habilement accommodée, n’a pensé devoir adopter aucune pédagogie autre que d’aller pleurnicher auprès des Chefs religieux de Tivaousne et de Ndiassane, suite à ses « dérives » sur l’affaire des « Gazelles Oryx ».

L’homme qui n’aurait plus que peu de temps d’existence au sein d’un gouvernement qui vit ses dernières heures, croit avoir réussi sa « ruse » au niveau des cités religieuses, mais seulement, c’est sans compter avec « l’esprit de discernement » qui fonde la philosophie existentielle de nos vénéré Cheikhs. Ces respectés et respectables dignitaires parmi les millions de sénégalais noyés  dans une colère noire du  fait de  l’affaire des Gazelles.

Le Président Macky Sall, en personne, sait qu’il faut en finir avec ces histoires de….., parce que conscient du fait que les pays développés n’ont jamais badiné pas avec la « chose sérieuse » qu’est l’Environnement. On ne joue pas avec la nature, avec la flore et la faune….. En vérité, le ministre Abdou Karim Sall semble ne pas faire dans le « Vrai Développement Durable », mais dans le « Saupoudrage », la « Falsification environnementale »….

Et, force est de le faire remarquer, loin pour ces très nombreux sénégalais, épris de justice, l’idée de tirer sur une « ambulance », mais, seulement, d’inviter le Ministre Sall, actuellement sur chaise éjectable, à « savoir raison garder ». Le fils de Mbao, victime d’un problème de « marketing communicationnel », ne ferait-il pas mieux de démissionner, à temps, avant la formation du prochain remaniement ?

Carrefour Medias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *