Enquête bouclée : Pourquoi Ndioba Seck a été tuée

Nouveaux rebondissements dans l’affaire du meurtre de Ndioba Laye Seck. Selon Libération, elle a été assassinée à cause de la grossesse de six mois qu’elle portait.

Son présumé tueur et petit ami, Alioune B. alias « Alioune moto », n’a pas supporté que Ndioba soit tombée enceinte d’un autre homme que lui.

À plusieurs reprises, il avait demandé à sa petite amie d’avorter. Ce que Ndioba a toujours refusé. Fou amoureux de Ndioba, il rêvait de l’épouser.

N’ayant pas aimé que celle-ci veuille garder un enfant dont il n’est pas le père, il a planté à la défunte  64 coups de couteau pour s’assurer que le fœtus sera atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *