Enfants égorgés à Touba: Nouvelles révélations !

Du nouveau dans l’affaire du meurtre des deux enfants Serigne Mbacké Madina et Mame Daouda Touré égorgés dans leur chambre à Touba. Un couteau est entre les mains de la police scientifique. apprend-on de sources judiciaires. Autres révélations à signaler. La quantité de sang trouvée sur place est relativement peu abondante, selon la  même source qui s’étonne de remarquer que deux autres filles qui dormaient à côté étaient épargnées. Elle confie aussi que les deux enfants étaient couchés, l’un à plat ventre et l’autre sur le dos et qu’un couteau a été ramassé par les enquêteurs. Bara Touré, le père des deux enfants, n’a jamais prémédité sa tentative de suicide. C’est en apprenant certaines informations relatives aux meurtres qu’il  a craqué. Ne pouvant plus contenir son chagrin, il a pété les plombs. Aujourd’hui, il est clair que son pronostic vital n’est plus engagé. La Division des investigations criminelles et la police judiciaire ont commencé leurs investigations. Les mamans des deux enfants tués ont été conduites au commissariat où elles ont été entendues toute la nuit.  Les autres membres de la famille ont aussi passé la nuit au commissariat de Ndamatou et placés sous surveillance. Quant au père des enfants, il est sorti des urgences après une opération chirurgicale, il avait tenté de se suicider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *