Aller à la barre d’outils

Décès d’Amar Mbaye :Tout sur les derniers rebondissements de l’affaire

Décédé vendredi dernier à Thiès, la dépouille d’Amar Mbaye est acheminée ce lundi à l’hôpital Aristide Le Dantec pour autopsie, informe Zik Fm. En attendant les résultats, la mort du jeune boulanger est sur toutes les lèvres, dans la capitale du Rail. Amar, 37 ans, et dont l’épouse attend un cinquième enfant, a perdu la vie lors d’une opération de patrouille de la police des Parcelles-Assainies de Thiès.

Les circonstances sur sa mort sont finalement troubles, à la loupe des différentes versions qui circulent. En effet, selon certains, il serait tombé de sa moto-Jakarta, après avoir été atteint par une pierre lancée par un policier. Et ce policier, présenté comme étant Makha Diop alias ‘’El Capo’’, traînerait derrière lui plusieurs casseroles auxquelles s’ajoute la supposée bavure policière dont il se serait rendu coupable avec la mort d’Amar Mbaye.

Les conducteurs de moto-Jakarta, à Thiès, qui se sont saisis de l’affaire, estiment qu’Amar Mbaye ne serait pas mort, s’il n’était pas à bord d’une Jakarta, parce que l’opération de police était dirigée contre eux, informe toujours la source. Du côté de la police, des indiscrétions font état de témoins à décharge dont l’un indique qu’El Capo n’est pas impliqué, parce qu’il était occupé à verbaliser un taxi en flagrant délit de surcharge.

Prudent, le préfet de Thiès, Fodé Fall, qui a reçu les ‘’jakartamen’’ après une folle après-midi de manifestation le samedi, invite tout le monde au calme, en attendant le certificat de genre de mort, après l’autopsie d’Amar Mbaye et les résultats de l’enquête sur les circonstances exactes de son décès. Une enquête diligentée par la police elle-même indexée dans cette affaire. Ce qui sème le doute dans la tête de certains membres de la famille éplorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *