Aller à la barre d’outils

Décédé Ce mardi de Suite du Coronavirus Le monde du football pleure Pape Diouf

Rares sont les présidents à avoir fait autant l’unanimité autour d’eux, Pape Diouf en fait partie. La vague d’hommages qui a suivi l’annonce de la disparition de l’ancien président de l’OM (2005-2009) illustre bien combien le Sénégalais, décédé à 68 ans, a marqué les esprits. « Grand président », « homme d’honneur », « monument » ; le monde du foot pleure Pape Diouf après avoir contracté le coronavirus, il devait être rapatrié dans la nuit de ce mardi en france. mais l’espoir n’a pas tenu : Pape diouf est mort mardi soir à dakar, a annoncé la télévision nationale sénégalaise. L’ancien président de l’om (2005-2009) était âgé de 68 ans. Charismatique journaliste, agent et dirigeant franco-sénégalais, son décès a suscité une vague d’émotion avec des messages d’hommage de joueurs, dirigeants, clubs. Quelques minutes après l’annonce de son décès, c’est le monde du foot qui a tenu à rendre un vibrant hommage à l’ancien président de l’olympique de marseille. « Pape restera à jamais dans le cœur des Marseillais comme l’un des grands artisans de l’histoire du club », a tweeté l’om. Les anciens joueurs de l’olympique de marseille ont étalé leur tristesse dans les réseaux sociaux afin de rendre un hommage appuyé à celui qu’ils ont cotoyé dans le club de la Canebière. « Il m’appelait fils » ancien capitaine l’olympique de marseille, habib Beye a délivré un hommage court et concis pour un homme qui a beaucoup compté dans la carrière de l’ancien défenseur de l’om. « Il m’appelait «fils» je l’appelais «père» il a été mon agent, mon président, mais avant tout un homme exceptionnel pour moi. Mon hommage pour toi Pape ne tiendrait pas dans un tweet. Merci.». Son ancien coéquipier à l’om et en équipe nationale du Sénégal, mamadou niang lui a emboité le pas. « C’est avec une très grande tristesse que je viens d’apprendre que Pape nous as quitté. Mes pensées vont à sa famille, ses proches. Tu étais le meilleur d’entre nous et un modèle pour moi. Sache que Tu resteras à jamais dans mon cœur Pape. Je t’aime» a tweeté l’ancien capitaine phocéen. Sadio Mané : « tu resteras à jamais dans nos cœurs » Le Sénégal n’a pas également été en reste dans la flopée d’hommages à Pape diouf. « Je rends hommage à cette grande figure du sport, ce grand dirigeant engagé et éminence grise du football. A sa famille, je présente, au nom de la nation, mes condoléances les plus attristées » a déclaré macky Sall sur sa page twitter. matar Ba, a aussi réagi à la disparition de l’ancien président de l’om, Pape diouf. « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Pape Diouf qui fut un monument du football sénégalais en particulier et mondial en général. On s’est rencontré récemment lors du gala de l’Anps et quand je suis arrivé il s’est levé ceci montre le respect qu’il a envers les personnes. C’était une personne très modeste. Je présente mes sincères condoléances à sa famille, au peuple Sénégalais et au monde du football en général», dixit le ministre des sports sur la tfm. Le sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal a indiqué que « la disparition de Pape Diouf est un immense vide » dans un message d’hommage émouvant à celui qui était son grand frère, son oncle, son père. attaquant vedette de l’équipe nationale du Sénégal, Sadio mané y est également allé de son hommage. « Cher Pape, on n’a pas trop communiqué sur nos relations tous les deux. Mais tu resteras à jamais dans nos cœurs et nos prières t’accompagneront pour le repos éternel de ton âme. RIP Pape Diouf » pouvait-on lire dans un post sur instagram. Son compère dans l’attaque des « Lions », mbaye niang s’est également « très attristé par la disparition de ce grand homme ». avant d’ajouter : « Repose en paix Pape Diouf. Une pensée également à toutes les victimes du Covid-19 au Sénégal, en Afrique et partout dans le monde. Prenez soin de vous ». Sur sa page twitter, l’entraineur de l’équipe nationale u20 et de teungueth fC, Youssoupha dabo, a présenté ses condoléances tout en rappelant ainsi le coté dramatique de cette maladie. « Triste nouvelle avec la disparition de Pape Diouf. Un grand homme très humble et généreux. Le pire c’est qu’il n’aura même pas un enterrement digne de sa personne. Nous t’accompagnerons dans nos pensées et prierons pour le repos éternel de ton âme président Pape Diouf.» « Tu es parti trop tôt » Pur produit de l’ancien président de l’om qui a été son agent depuis l’âge de 13 ans, Samir nasri a exprimé sa tristesse. « Peu de personnes dans le monde du football m’ont touché ou ont eu un impact comme tu as pu l’avoir dans ma vie ou dans ma carrière. Tu as toujours été un mentor. Tu as été mon agent. Tu as été mon président et c’est avec le cœur gros que je dois te dire au revoir, tu es parti trop tôt, jamais je ne t’oublierai » a tweeté Samir nasri. dans un entretien accordé à rmC Sport, mathieu Valbuena a fait part de sa peine à l’annonce du décès de l’ex-président de l’om. « Je suis abasourdi. C’était un grand homme, avec un grand cœur. C’est lui qui m’a donné ma chance. Un amoureux inconditionnel de Marseille. Il va vraiment manquer au football », a déclaré l’actuel milieu offensif de l’olympiakos. L’ex-attaquant olympien djibril Cissé a aligné neuf émoticônes versant des larmes sur twitter avec un message très personnel : « Une semaine après ma grave blessure, Pape m’appelle : «Je n’ai qu’une parole, on s’est mis d’accord sur ta signature à l’OM et ce n’est pas ta blessure qui me fera changer d’avis sur tes qualités et le fait que tu es un joueur fait pour porter les couleurs de ton club de cœur qui est l’Olympique de Marseille». Un profond respect pour cet homme et président extraordinaire. Repose en paix Pape». Basile Boli est resté sans voix, sans réaction face à la mort de Pape diouf qui était son agent lorsqu’il était joueur. « Je suis…, a bafouillé Basile Boli sans parvenir à terminer sa phrase. Je ne peux pas parler, c’est impossible, je ne peux rien vous dire. Tout me revient. C’est une putain de maladie. Ce n’est pas un ami, c’était un grand frère pour moi. Tous mes enfants, mon père et ma mère le connaissaient, l’aimaient. Je suis très touché, je n’ai pas les mots » a réagi le héros de munich. Si florian thauvin assure qu’il « laissera un souvenir unique à Marseille », l’ex-marseillais Benjamin mendy a rendu hommage à celui qu’il qualifie de « grand président » et « d’immense homme ». « Il aura toujours dignement représenté l’OM et ses valeurs. C’est une grande perte pour le foot français et le continent africain. Reposez en paix », a indiqué l’arrière gauche de manchester City. Aulas salue la mémoire d’un «grand président» ils ont pu avoir leurs désaccords du temps où le Sénégalais était le président d’un club concurrent, mais à la fin, seul subsiste le respect. « Pape a été un grand président, très performant, respectable et respecté. J’avais un profond respect pour lui, je m’associe à la peine de toute sa famille et de tous ses amis. » Les rivalités om-oL et om-PSG sont même passé en arrière-plan ce mardi soir. « Le PSG présente ses condoléances à la famille et aux proches de Pape diouf, ainsi qu’à l’om. Le club leur apporte toutes ses pensées de soutien et de solidarité dans ces moments douloureux à l’heure où le football français et africain perd une grande figure » a indiqué le club francilien sur son compte twitter. Kylian mbappé a également rendu hommage à l’ancien président d’un club rival. « Plus aucune place pour la rivalité ce soir », écrit-il sur les réseaux sociaux. Comme tout un chacun ce soir, l’attaquant français se dit « très triste d’apprendre le décès d’un monument de notre football » souligne le prodige français. ancien capitaine de l’om, Bafétimbi Gomis a aussi rendu hommage à Pape diouf : « Triste journée pour le monde du foot et bien au-delà encore. On pleure un grand journaliste, Un grand président, un grand agent, un grand monsieur, un grand frère, un père spirituel. Un exemple pour beaucoup d’entre nous. Un grand personnage du continent Africain s’en est allé. RIP PAPE DIOUF ». Eric di meco, david Ginola, José anigo, Jerôme rothen, etc. tous y sont allés de leur hommage à un homme qui aura forcé le respect du monde du football. adieu Président !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *