COUPE DU MONDE QATAR 2022: Vladimir POUTINE met en garde la Fifa !

Le président de la Russie, Vladimir POUTINE menace la Fifa qui a décidé d’exclure son pays des barrages de la prochaine Coupe du monde au Qatar. Ce suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Mais Poutine s’est adressé à la plus grande organisation du ballon rond en répondant aux journalistes à Moscou au sujet de sa réaction face à la récente décision de la FIFA d’interdire à la Russie toute activité sportive.

« Ne vous avisez pas d’entrer dans les affaires militaires, tenez-vous-en au football. La Russie jouera à la coupe du monde FIFA 2022 du Qatar ou il n’y aura pas de coupe du monde à proprement parler », dit-il. Pour rappel, la Fifa s’était contentée de décréter des matches en terrain neutre et à huis clos pour la Russie, également privée de son hymne, de son drapeau et même de son nom à l’instar de ce qui est fait aux Jeux Olympiques. «Avant tout, la FIFA tient à réitérer sa condamnation de l’usage de la force par la Russie dans son invasion de l’Ukraine. La violence n’est jamais une solution, et la FIFA exprime sa plus profonde solidarité à toutes les personnes touchées par ce qui se passe en Ukraine. Surtout, la FIFA croit fermement que le mouvement sportif doit être uni dans ses décisions sur ce sujet et que le sport doit continuer à être un vecteur de paix et d’espoir.»

Ces demi-mesures n’ont pas suffi à calmer la Pologne, adversaire désigné de la Russie en barrages pour la Coupe du monde au Qatar, pas plus que la Suède ou la République tchèque, susceptibles de retrouver la Russie le match d’après. Vent debout, les trois nations étaient prêtes à boycotter la rencontre, s’exposant à une exclusion de la FIFA. La situation devenait intenable pour les dirigeants du football mondial et ce d’autant plus après la prise de position très forte du CIO, qui incitait toutes les fédérations à bannir la Russie tant que la guerre fait rage en Ukraine. Mise devant ses responsabilités, la FIFA a donc dû sévir à son tour et prononcer l’exclusion de la Russie.

Ainsi, vu le volte face de la Fifa, le président Poutine estime que  » ce sont tous des hypocrites et je ne suis pas du tout inquiet car football et politique ne font pas bon ménage. La FIFA ne devrait pas oser faire ça sinon il n’y aura pas de coupe du monde en premier lieu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.