CORONAVIRUS : Qui en veut à Thiès-Distribution ?

Taisez-vous, mauvaises langues ! La vérité finit toujours par triompher. Où sont les méchants gueulards qui faisaient courir sur le compte de Thiès-Distribution des bruits fâcheux ? Comment, au moment où la pandémie du Covid-19 continue sa progression ravageuse dans le monde, où la communauté internationale nourrit des « craintes sérieuses » de voir « des millions de morts en Afrique », un individu peut-il vraiment s’empêcher de méditer sur sa vie à l’au-delà, de faire un retour à Allah, au point de nourrir une haine furieuse pour son prochain. Le Médecin-chef du District sanitaire de Thiès, Moustapha Faye, à la faveur d’un point de presse, a enfin parlé. « Ouf » ! Enfin, Thiès-Distribution respire. Des ouf de soulagement sont poussés dans tous les coins et recoins de rue, dans la capitale du Rail. Que de bonheurs, donc, lorsqu’au bout de 14 jours d’isolement, les conclusions font renaître l’espoir d’une vie meilleure. « Les contacts qui étaient mis en quarantaine (dans un hôtel de la place, ‘’Lat-Dior’’), ont tous été libérés. Ils se portent en très bonne santé. Ils peuvent retourner à leur travail parce qu’ils sont tous sains, bien portants. D’ailleurs, on pourrait même attester qu’ils sont aujourd’hui plus sûrs que n’importe autre personne rencontrée dans la rue, qui pourrait être un malade qui s’ignore. Eux, au moins, ont été testés négatifs ». À bon entendeur,
salut ! Pourquoi en vouloir à Thiès- Distribution ? Des malveillants qui disent étourdiment le mal dont ils ne sont pas sûrs. Et rien d’autre ! Pourtant, partout dans la cité du rail, les témoignages restent unanimes. « Ndouga, le fils de toute la société Thiessoise, aime son Cayor avec fureur. Il a toujours été aux cotés es populations à chaque fois que nécessaire. Il porte Thiès dans le cœur ». Ne s’est-il pas d’ailleurs, en réponse à l’appel à la solidarité nationale lancé par le Président de la République, engagé dans la riposte face à la pandémie du Covid-19 qui sévit au Sénégal, à travers un concours nécessaire à la bonne gestion de la crise sanitaire. Tout est bien qui finit bien !

Carrefour Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *