CONSEIL DES MINISTRES DÉCENTRALISÉ À THIÈS

Les attentes de Sidy Matar Coly, Responsable Politique membre de BBY

Le président de la République a initié depuis son accession à la magistrature suprême au Sénégal, en 2012, les Conseils des ministres décentralisés dans l’optique de mieux prendre en charge les préoccupations des populations . Après une période de pause, Macky Sall a informé le gouvernement de la République, de sa reprise. Après Tambacounda, Thiès et Sédhiou seront les localités qui abriteront les prochains Conseils des ministres décentralisés, en février 2023.

Le Chef de l’Etat a informé le Conseil de la tenue des Conseils présidentiels et des Conseils des ministres territorialisés, en février 2023, respectivement dans les régions de Thiès et de Sédhiou. D’après le communiqué du Conseil des ministres, la date pour la ville du rail étant connue (du 6 au 9 février 2023), les préparatifs vont bon train au niveau des états-majors politiques, de la société civile et de l’administration, pour réserver un accueil digne de ce nom au président de la République, mais également pour afficher leurs attentes. Ainsi, le leader des Ressortissants de la Casamance à Thiès, Sidy Makhtar Coly a exprimé ses attentes, suite à la venue du Président Sall. «les Théssois sont prêts pour réserver un accueil mémorable, comme à l’accoutumée, à Son Excellence Macky Sall. Car, il le mérite pour sa considération et son amour pour Thiès. Ses nombreuses réalisations dans la régions depuis qu’il a accédé au pouvoir en 2012, sont incalculables. les population, reconnaissantes, sont prêtes pour lui montrer toute leur satisfaction », promet-il. Sidy Coly informe que des réunions préparatoires se tiennent presque tous les jours avec les responsables de l’Apr et de Benno Bokk Yakaar à Thiès, pour la réussite de ce Conseil des ministres décentralisé. Et, dans la foulée, il appelle à l’unité de tous les responsables politiques thiessois, issus de la mouvance présidentielle, à faire bloc autour du Macky Sall afin de faire face à ses pourfendeurs, dont l’objectif inavoué n’est rien d’autre que de brûler le pays. Exprimant ses attentes par rapport à l’événement, Sidy Makhtar Coly dira que le prolongement du TER jusqu’à Tivaouane , l’augmentation du portefeuille de la DER-FJ au niveau de la région, la facilitation de l’accès à la terre des jeunes et des femmes, le renforcement du secteur horticole, l’augmentation du nombre de bénéficiaires de la bourse familiale, sont autant de préoccupations qu’il souhaiterait soumettre au président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *