CESE: Séance plénière d’examen et d’adoption du projet d’avis sur le thème « Emigration et Emploi »

Allocution de Monsieur Idrissa SECK, (Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE)

 

  • Monsieur le Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions,
  • Madame le Ministre de la Jeunesse,
  • Honorables Conseillers,
  • Mesdames, Messieurs,

 

Nous voilà au terme de notre séance plénière de ce matin, consacrée à l’examen et à l’adoption du projet d’Avis sur le thème « Émigration et Emploi ».

Il s’agit de l’avant-dernière séance plénière de la première session ordinaire de notre institution qui s’achève demain, vendredi 09 avril 2021.

Cette dernière séance  portera sur l’examen du projet d’avis sur le thème « Inondations et Assainissement » et du projet de rapport général de l’année 2020 de notre Institution, en présence de votre collègue, Monsieur Serigne Mbaye THIAM, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

Je voudrais vous réitérer mes remerciements pour avoir bien voulu répondre à notre invitation à prendre part à cette présente séance.

Par ma voix, notre Institution vous exprime toute sa gratitude pour votre remarquable participation à notre réflexion.

J’associe à ces remerciements l’ensemble de vos collaborateurs, Directeurs généraux, Directeurs, Chefs de service ainsi que les experts, universitaires et autres acteurs de la société civile et du secteur privé, qui ont pris part aux séances d’audition, et apporté de précieuses contributions.

Il s’agit au total de six (06) personnes ressources et de trente-quatre (34) structures étatiques et non-étatiques,   ainsi que des partenaires techniques et financiers. Parmi les personnes-ressources, je voudrais citer le Professeur Mbacké DIAGNE, chercheur et linguiste à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Professeur Ndioro NDIAYE, ancien Ministre, M. Moussa SENE Absa, Cinéaste, M. Assane AMAR, Chef de garage mécanique auto sur l’ancienne piste à Dakar, et M. Ibrahima Ngalla PENE, Chef d’atelier de cordonnerie à Ngaye Mékhé.

Permettez-moi également de remercier Monsieur Samba SY, Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, pour sa disponibilité et son engagement constants aux côtés de notre Institution.

Madame et Monsieur les Ministres,

Honorables Conseillers,

Mesdames, Messieurs,

 

L’étude du thème « Emigration et Emploi », procède d’une saisine de Son Excellence, Monsieur le Président de la République qui accorde un intérêt particulier à ces problématiques qui touchent particulièrement la Jeunesse sénégalaise.

Cette lancinante question de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes est propulsée au-devant de l’actualité, dans un contexte marqué récemment par de regrettables agitations sociales.

Il s’y ajoute la recrudescence de l’émigration irrégulière   qui a été au cœur de l’actualité, au courant du dernier trimestre de l’année 2020, du fait de son lot de drames consécutifs à la disparition, dans les eaux de l’Atlantique et de la Méditerranée, de milliers de jeunes, à la recherche d’un hypothétique bien-être, laissant ainsi derrière eux des familles lourdement éprouvées.

Le Sénégal d’où partent de nombreuses embarcations, en direction des Iles Canaries notamment, fait partie, bien évidemment, des pays les plus touchés par ce phénomène.

Madame et Monsieur les Ministres,

Honorables Conseillers,

Mesdames, Messieurs,

Selon l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie, au 4ème trimestre de 2019, le taux de chômage était de 16,9 %. Ce  chiffre suffit à montrer  combien la situation des jeunes qui constituent près de 70% de la population, est préoccupante dans notre pays.

Cette situation est aggravée par les nombreuses pertes d’emplois et la paupérisation induites par la COVID-19.

Toutefois, il sied de saluer les efforts remarquables jusque-là consentis par le Gouvernement pour davantage promouvoir l’emploi des jeunes et des femmes.

A cet effet, je tiens à féliciter le Président de la République pour les récentes décisions qu’il a bien voulu prendre. Elles sont, à n’en point douter, des réponses pertinentes aux besoins de formation, d’emploi et de soutien à l’entrepreneuriat des jeunes à qui il a spécialement dédié le 61ème anniversaire de la Fête de l’indépendance.

À cette occasion, outre son vibrant appel à la citoyenneté active, à la cohésion et à la concorde nationales, il a décidé, lors de son message à la nation du 03 avril 2021, de la mise en œuvre d’un vaste Programme d’urgence dédié exclusivement à l’emploi et à l’insertion des jeunes.

C’est dans cette perspective, que sera organisé, le jeudi 22 avril 2021, un Conseil présidentiel sous un format inclusif associant la Jeunesse dans toute sa diversité.

Je n’ai aucun doute que les fortes recommandations formulées dans le projet d’avis qui vient d’être adopté, seront utiles au Chef de l’Etat et à son Gouvernement, et constitueront une bonne contribution dans l’exécution du programme d’urgence précité.

C’est l’occasion de remercier et de féliciter le Président, M. Mody GUIRO, les Rapporteurs Birahime SECK et Dr Sadia FATY, les membres de l’inter-commission, ainsi que toutes les autres personnes qui ont participé aux tra

vaux.

Mes remerciements s’adressent également à l’Administration pour la bonne organisation de cette session, ainsi qu’à l’ensemble des membres du Conseil qui ont pris part à cette présente séance et participé aux débats.

Honorables Conseillers,

Avant de terminer, je voudrais vous rappeler que nous recevrons, demain, Monsieur le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement pour la séance d’examen d’une part, du projet d’avis sur le thème « inondations et assainissement », et d’autre part, du projet de rapport général de l’année 2020 du CESE.

Ce sera également la séance de clôture de la Première session ordinaire de l’année 2021 de notre institution.

Je vous remercie de votre aimable attention.

La séance est levée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *