Bébé tué à Niakhar : Le commanditaire est un charlatan

L’affaire de Ngor Senghor, du nom de ce bébé enlevé et tué à Niakhar, dans la région de Fatick, connait un nouveau rebondissement.
Le mobile du meurtre ? C’était une commande d’un charlatan pour un sacrifice humain destiné aux djinns, rapporte Libération.
Le charlatan a été arrêté dans une célèbre cité religieuse et placé sous mandat de dépôt hier.
D’après la présumée meurtrière, Miya Ndiaye, le « marabout » lui a fait croire qu’il pouvait faire d’elle une milliardaire à condition qu’elle tue un enfant.
Pour prouver son pouvoir, le charlatan a multiplié devant elle des billets de banque.
Miya soutient qu’elle ne voulait pas exécuter l’enfant, mais le « marabout » la harcelée au téléphone et lui a fait croire que si elle ne faisait pas ce sacrifice, elle serait hantée toute sa vie par les « djinns ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *