Aller à la barre d’outils

Assane Diouf libéré mardi ?

Les avocats de l’activiste Assane Diouf ont saisi la Chambre d’accusation d’une requête pour faire annuler la procédure qui a abouti à son arrestation, rapporte Les Échos dans sa livraison de ce lundi.

Me Ciré Clédor Ly estime que l’arrestation de son client par le procureur de la République relève d’un problème de compétence de juridiction. « C’est le procureur de Pikine qui doit poursuivre Assane Diouf », soutient la robe noire.

Pour rappel, « l’insulteur public numéro 1 » a été arrêté chez lui, le lundi 1er juin, vers les coups de 6 heures du matin, suite à des propos injurieux envers le président de la République, Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *