Après le faux douanier et le faux gendarme, maintenant le faux…

Un émigré refoulé d’Espagne procédait à des contrôles d’identification de personnes n se faisant passer pour un policier. Mais il sera pris par ses victimes. Invité à montrer sa carte professionnelle, il a pris la fuite avant d’être rattrapé.

Après une fouille minutieuse la police découvre sur lui, une arme à feu, un chargeur garni de munition, une douille, une cagoule de couleur noire, une bombe asphyxiante.

Arrêté, il a été déferré au parquet vendredi dernier. Il a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel pour les délits d’usurpation de fonction et détention d’arme sans autorisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *