Aller à la barre d’outils

Après Beyrouth, le Port de Dakar sous la menace de 3050 T de nitrate d’ammonium

3050 tonnes de nitrate d’ammonium sont arrimées au Môle 3, soit plus que les 2700 tonnes qui ont explosé au port de Beyrouth le 4 août dernier causant au moins 170 morts et 6 500 blessés.

Pour l’évacuation du produit dangereux, L’Observateur qui a levé le lièvre, affirme qu’elle est suspendue à un agrément du ministère de l’Environnement et du Développement durable. Ce n’est pas tout. Selon Walfadjri, les importantes quantités de phosphate produit par les ICS laissent croire que Dakar dispose d’une grande quantité de stocks d’ammoniac et d’engrais à base chimique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *