Affaire Petro-Tim : Le président du Mouvement « And Suxali Sénégal Habib Niang appelle à la retenue ceux qui communiquent dans l’ignorance

Le président du Mouvement « And Suxali Sénégal »a encouragé le président Macky Sall à poursuivre ses efforts pour l’instauration d’un dialogue inclusif et permanent avec l’opposition et la société civile, suivant les termes de référence. A cet effet, Habib Niang invite toutes les parties à accepter la main tendue du chef de l’Etat dans l’intérêt supérieur de la nation. Selon lui « nous sommes à un tournant important de l’histoire du Sénégal auquel nul ne doit faillir, au risque de passer à côté des attentes des populations ». C’est pourquoi d’ailleurs, le Mouvement « And Suxali Sénégal » s’est joint à cet appel qui, de l’avis de son leader, participe à l’apaisement du climat social. Au sujet des révélations de la chaîne britannique BBC, incriminant le maire de Guédiawaye, avec de supposés de pots-de-vin qu’iil aurait perçus dans la cession de blocs pétroliers à la multinationale BP par Timis Corporation, Habib Niang dit regretter « les attaques tout azimut et l’acharnement d’acteurs politiques et de la société civile sur la personne d’Aliou Sall ». Une situation qui ne saurait perdurer selon le président de « And Suxali Sénégal » qui a apporté tout son soutien et sa solidarité au président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS). Mieux, M. Niang en appelle à l’implication des populations, des chefs religieux et autres leaders d’opinion en vue d’arriver à un apaisement du climat socio-politique. Dans le même sillage, il a exhorté les préposés à la communication du palais à revoir leur copie pour ne pas verser dans des arguments contradictoires de nature à compliquer le travail du procureur qui a été d’ailleurs saisi pour les besoins d’une enquête diligente autour de cette affaire. A l’instar du parquet, Habib Niang estime que les dépositions, les documentations et témoignages de tous ceux-là qui peuvent contribuer à l’éclatement de la vérité suffisent largement pour qu’on puisse laisser la justice faire son travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *