Affaire Cheikh Niasse: Relevé, le commissaire taillade sa hiérarchie

Le lieutenant de police Ahmet Béchir Ndiaye relevé de ses fonctions après la mort du détenu Cheikh Niasse pousse un énorme un coup de gueule. Très en colère, il solde ses comptes avec sa hiérarchie qu’il accuse de l’avoir lâché. « La décision de me muter est prise dans la précipitation sans qu’aucune enquête ne soit prise pour situer les responsabilités. La police n’a pas eu assez de cran pour faire face à la clameur de protestation soulevée », écrit-il dans sa missive de protestation dévoilée par L’OBS. Selon lui,  en lieu et place de son affectation, c’est plutôt un réflexe de solidarité que la hiérarchie devait développer. « Je ne me sens aucunement coupable de quelque faute que ce soit dans la conduite de cette affaire», se dédouane-t-il non sans accuser X qui a agi en revanchard contre lui. Il est traumatisé et bouleversé. “Mon honorabilité est entachée, ma réputation et celle de ma famille ternies”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *