Aller à la barre d’outils

ABDOULAYE DIEYE, PRESIDENT DU MOUVEMENT SIGGI JOTNA, EN PHASE AVEC MACKY SALL

« L’Acte posé par le Président Macky Sall m’agrée parfaitement car l’intérêt supérieur du Sénégal prime sur les ambitions, calculs et calendriers personnels »

Incontournable dans le landerneau politique de la région de Thiès où il a fini de marquer son territoire, singulièrement dans le giron restreint des souteneurs distingués du Président Macky Sall à travers son mouvement Siggi Jotna, Abdoulaye Dièye s’arroge le devoir de se prononcer sur le rapprochement, qui fait beaucoup jaser, entre le Président Macky Sall et le leader de Rewmi qu’il vient de porter à la tête du Conseil Economique Social et Environnemental.

Il est des moments dans la marche d’une nation où se taire équivaut à adopter l’attitude stérile et improductive du spectateur. Président du mouvement Siggi Jotna, Abdoulaye Dièye aurait sans doute quelque chose à se reprocher en se gardant de se prononcer sur l’acte récemment posé par le Président Macky Sall qui a consisté à nommer Monsieur Idrissa Seck, le président du parti Rewmi, à la tête du Conseil Economique Social et Environnemental pour deux principales raisons : Abdoulaye Dieye partage le même champ d’évolution politique avec le tout nouveau président du Cese. Il est également épris du Président Macky Sall à la réélection duquel il a contribué par un soutien désintéressé lors de la dernière élection présidentielle. Il se dit en phase avec lui: « Je me reconnais parfaitement dans l’altruisme du Président de la République. Le Sénégal est un pays stable et rien ni personne ne l’oblige à recruter dans l’opposition des sénégalais compétents et soucieux du devenir de leur nation pour les associer dans la conduite des affaires publiques. Ce qui fait qu’au-delà des réactions épidermiques et des propos des analystes bien-pensants tendant à confiner l’acte qu’ il a posé sous la perception simpliste et caricaturant de l’aboutissement d’un deal politique, je conçois la posture du Président Macky Sall sous le prisme d’un souci de s’entourer de toutes les compétences possibles pour que son noble ambition de mener le Sénégal à bon port se réalise sans anicroches.

L’Acte qu’il a posé m’agree parfaitement car l’intérêt Supérieur de la nation qui le soutend prime sur les calculs, ambitions et calendriers politiciens ». Revêtant sa casquette d’Administrateur de société, Abdoulaye Dièye convoque l’angle économique pour légitimer la trouvaille politique de son mentor. « Sous l’impulsion et l’entregent du Président Macky Sall, le Sénégal était sur le bon chemin économique avec une croissance jamais atteinte de plus de 6%. Malheureusement le facteur exogène de la Covid-19 est venu tout plomber. Depuis un certain temps aussi, on assiste à la recrudescence du phénomène de l’émigration clandestine qui prend des proportions inquiétantes avec son lot de morts symptomatique d’une crise économique généralisée.

Faudrait-il, pour autant, croiser les bras et faire dans le fatalisme face aux crises de toutes sortes où les affronter pour essayer de les surmonter ? Comme réponse à son propre questionnement, Abdoulaye Dièye fait relever que : « C’est de ce point de vue qu’il faut comprendre l’acte fort posé par le Président Macky Sall. L’On se focalise sur Idrissa Seck du fait de son envergure politique mais il y y’a en aura d’autres qui ne sont d’aucune obédience politique prêts à répondre à l’appel de la patrie. Il en sera ainsi jusqu’à ce que le Président s’entoure de la meilleure équipe possible capable de traduire rapidement en actes les aspirations légitimes du peuple sénégalais.

Tout ceci me fonde à dire qu’il n’est mû que par l’ambition de l’émergence du Sénégal qui me parait beaucoup plus importante que nos personnes et notre devenir politique ».

Martèle avec force le responsable de la coalition présidentielle à Thiès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *