Abdoulaye Dièye au secours des étudiants thiessois de UCAD

Face à cette pitoyable situation qu’ils sont entrain de traverser , précisément dans l’immeuble de Grand Dakar,les étudiants thiessois de Dakar ont eu  une soustraction de difficultés. En effet, le président du mouvement Siggi Jotna , Mr Abdoulaye Dièye, a envoyé , hier , une délégation présidée par Massaër Gaye pour remettre son soutien aux étudiants thiessois .  » Nous avons reçu une enveloppe de 200000 FCfa et un important lot de denrée composé de 100kg de riz , 20 litres d’huile,25 kg de sucre, 2 sacs d’oignons …  Son geste à notre endroit, prouve que le président du mouvement Siggi Jotna, Abdoulaye Dièye, a de l’ambition pour épauler les Thiessois  » a déclaré le président du mouvement estudiantin . Ainsi,ce dernier invite les autorités à copier le geste du président de Siggi Jotna. Ces étudiants risquent même d’être expulsés . Parce que , ils doivent verser la somme de 700000 FCfa pour le loyer .  » Nous ne voulons pas traîner avec nos bagages dans les ruelles de Dakar . Nous avons vraiment besoin une aide venant des autorités  » nous informe le président des étudiants.Prenant la parole, le représentant du président Abdoulaye Dièye ,en même temps, secrétaire général permanent du mouvement Siggi Jotna, Massaër Gaye est revenu à l’ordre du jour. Selon lui, ce geste montre que le président Dièye est entrain de se justifier . Car, son rôle est d’assister la population à travers son slogan Siggi Jotna . Même si ce geste devrait être fait par les maires de la ville, Abdoulaye Dièye a montré que ces étudiants sont des nôtres .«Certains de nos dirigeants locaux qui restent indifférents devant vos difficultés. Alors, selon Massër , il est temps d’opter pour la rupture pour ces maires qui ne sont d’aucune utilité pour leurs administrés  » dit-il.  Pour un nouveau départ ,  « je vous appelle à épouser la vision du jeune leader thiessois dont les credo est-Siggi- pour une pensée globale pour des actions locales. Il est temps de donner à la jeunesse, une légitimité populaire pour qu’elle puisse nous conduire vers l’émergence », a-t-il sollicité.

Thierno Ababacar Hanne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *