Sonko refuse la protection de l’Etat

Alors que l’Etat aux candidats d’affecter la police ou la gendarmerie pour assurer leur sécurité dans un contexte de violences électorales, Ousmane Sonko a décliné l’offre. La révélation est faite par le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *