64 COUPS DE COUTEAU À L’ABDOMEN : NDIOBA SECK ÉTAIT ENCEINTE DE 6 MOIS

L’enquête avance dans l’affaire Ndioba Seck, la jeune dame tuée, la semaine dernière, à Thiaroye sur mer. Libération révèle que des investigations ont abouti à l’arrestation de son petit ami Alioune B. alias « Alioune Moto » et de ses trois amis dont Kosso B, soupçonnés de complice.

Selon le journal, elle a été tuée à cause de la grossesse de 6 mois qu’elle portait. Les coups de couteaux étaient concentrés sur son ventre. A coté d’elle, une paire d’écouteurs tachée de sang et un portefeuille dans lequel les enquêteurs ont trouvé la somme de 10 mille francs CFA. L’autopsie réalisée a révélé qu’elle a reçu 64 coups de couteau. Le présumé tueur ne voulait pas seulement éliminer Ndioba Seck. Il voulait être sûr de toucher aussi le fœtus qu’elle portait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *